jeudi 15 février 2007

Nostalgie (j'm'y fais pas)

Voila, le souvenir d'un homme, l'Homme, celui qui...Je n'arrive pas à oublier notre passé, je n'arrive pas ç me dire que c'est fini, que je ne pense plus à lui, je n'arrive pas à vivre sans...je m'y était habitué, c'est dûr c'est dûr...oui, il est vraiment ma plus grosse douleur. Au boud 2 ans et 7 mois on peut se permettre de le dire, oui, c'est lui...

" Parce que de ses yeux rond elle admirait le monde...
Parce que à trop le regarder elle se l'est ai brûlé...
Parce qu' à trop l'aimé elle aurait pu en crevé...
Parce que c'est injuste elle veut en finir...

                                Mais

Parce qu' elle l'aime elle restera là, à l'attendre...
Parce qu' il y a toujours une chance, elle ne le fera pas...
Parce qu' elle ne l'aura pas...
Parce qu' elle sait qu'un jour se sera son tour... "

" C'était il y a 1 ans, 10 mois et 13 jours...
C'est à ce moment là que je t'ai vu pour la premiere fois. Ca n'a pas été le coup de foudre direct, mais tu m'as plus. Et puis plus le temps passait, plus je sucombais à ton charme. Je n'ai jamais compris pourquoi...c'est une attirance assez étrange...comme un aimant : il est attiré mais il n'a pas le choix. Sauf que je ne pouvais pas me plaindre de cette attirance à ce moment...si j'avais su! Si j'avais su que cet amour d'été comme j'en ai eu des dizaines serait celui qui resterait! Et pourquoi lui? Pourquoi cet amour? Pourquoi toi?...Si j'avais su...Si j'avais su que cet amour me menerais à des choses que jamais je n'aurais imaginé à ce moment précis où tes yeux sont rentrés dans les miens pour ne plus jamais en sortir. Quoi de pire que de ne pas savoir les sentiments de l'autre? Quoi de pire que de pas savoir où est l'autre? Quoi de pire que d'avoir l'impression d'aimer un fantôme et que de plus on ne peut pas s'en défaire...?
Et voila où j'en suis aujourd'hui: toujours aussi amoureuse de toi, mais toi? M'aimes-tu toujours pas? "

" Je me suis réveillée ce matin, comme chaque matin. Dur dur le réveil , comme chaque matin. J'ai allumé la radio, comme chaque matin - James Blunt . J'ai ouvert mes volets, comme chaque matin...Et pourtant ce matin n'était pas le même, pas du tout le même, différent, completement différent! J'ai balayé du regard ma chambre, puis je suis tombée sur la preuve, l'unique preuve, qui me prouve que ce n'était pas un rêve...qui me prouve que le bonheur existe...qui me prouve que tout est possible! Oui, oui! TOUT! Même ce qui me paraissait encore impossible, il à 3 mois. Je l'ai tellement rêvé! Tellement désiré, que quand c'est vraiment arrivé, je n'ai pas su y croire...c'était étrange...irréel presque! En fait...c'était tout simplement merveilleux ! Pendant quelque minute j'ai fixé ce boud de muguet - merci...merci ! - en me remémorant cette journée (de la peur total dans le métro à harceler Lou qui ne répond pas...Jusqu'au baiser...). Et puis je me suis dit "Bravo jeune homme! T'as réveillé la belle au bois dormant..."

Sleeping beauty is waked up ! "

n

IMAG0297C'était lui, by LuLiby (photo qui date...)

Posté par LuLiby à 21:03 - Permalien [#]