lundi 19 février 2007

Titre du jour : A 100 j'arrête

[Alinéa] A 100 j'arrête. 5, 10, 15, 20, 25, 30, 35, 40, 45, 50, 55, 60, 65, 70, 75, 80, 85, 90, 95, 100, soleil! SOLEIL j'ai dit !!!
Merci à tout ceux qui comprennent...

Parce que tout ca me gave et que j'ai envie de m'exploser la tête contre le mur "Même pas mal".
Y'aura toujours quelque chose pour nous retenir ici, que ca soit une répet' ou un concert (Naast). Que ce soit une personne, ou plusieur. Que ce soit un rayon de soleil qu'on espère et qui ne viendra que au boud de 100 "Putain  j'éspère". Ouais je fais que ca. Depuis que je connais Gregoire je ne fais que ca : esperer. Une fois on m'a dit "Tant qu'il y a de la vie y'a de l'espoir". Merci à cette personne de me l'avoir dit. Mais un jour l'espoir moura parce qu'il n'y a plus rien. Il n'y aura plus que nous, pauvre âmes éperdues qui ne savent même pas où on va. " Si mes parents meurent et que j'ai 16 ans je peux avoir la majorité anticipée" "Ouais bah si t'es pas contente casse-toi, parce que nous on crevera pas juste pour te faire plaisir" "Estelle ca fait longtemps que je le sais que tu le fais, mais là je ne peux plus fermer les yeux dessus, ca deviens trop important " "T'inquiette pas Maman IL s'est occupé de moi..."

Et puis envie d'hurler si fort que je pourais m'en exploser les cordes " All I've wanted, All I've needed is here in my arms" (Depech Mode, Enjoy the silence). Ce serait bien. C'était bien. Ce sera bien.

"Ce sera bien" Quand je parle dans ce genre de future j'ignore pourquoi mais je me vois tournoyant dans un salon au mur blanc, le soleil entrant par la baie vitrée qui donne sur un jardin, ou sur une rue de Paris peut être. Ou de New York, ou Londres, pourquoi pas. Et puis je tourne en souriant. Dans ce beau salon à quelque millions où se trouve une table basse avec dessus une teillere en porcelaine acheter lors de notre dernier voyage au Japon, il y a 6 mois, avant la Russie. Notre Lui et moi. Pas d'enfant en vu, mais on y pense. Quand on voit la voisine qui vient nous rendre visite avec sa petite fille de 2 ans et demi. Je l'aime bien. Elle est gentille. Quand on a enménagé elle m'a offert un cake, il était super beau. Quand on la voit, elle, sa fille et son mari, on se dit que ce serait bien de prévoir une chambre pour enfant...

Je ne sais pas qui est ce Lui. Mais peut être que le sens de la vie c'est justement de le savoir. De savoir si je réussirais mes études. Si je serais journaliste, ou scénariste. Si j'irais faire mon shopping à Lafayette ou autre grand magazin pour des gens qui ont un bon salaire, une sacrée paye en fin de mois, une paye où il y a plus de 4 zéros. Mais je sais une chose, une seule et unique qui m'importe : je serais heureuse. Heureuse de vivre, avec Lui, avec Eux, Tout ca, de vivre sans généralité...(oui je me comprend, c'est le principal).

Et aussi envie de dire que je m'en fou si personne ne lis cet article, d'ailleur celui-la où les autres. Juste je demande de remarquer que j'ai vais bien, des fois quand même. Comme la. Ouais j'ai la pomme de terre (qui permet de faire des chips au miel).

             Rock'n roll :je serais pas sur msn si elle été morte
¤ EST-ELLE? ¤ :on sait jamais
¤ EST-ELLE? ¤ :des fois qu'au paradis ils aient la wifi !
             Rock'n roll :oui peu ètre
¤ EST-ELLE? ¤ :qui sait
¤ EST-ELLE? ¤ :j'y suis jamais allé
¤ EST-ELLE? ¤ :

et je pense pas que j'irais

                                       Rock'n roll : c'est trop loin

On sait pas où on ira.

St_Valentin_046

Florine, by LuLiby

Livre du moment : Juliette Crucifiée, Michel Goedlin

Musique du moment : Take my higher, The Unisex

Film du moment : Overdose

Posté par LuLiby à 11:52 - Permalien [#]